JIF 2016, WIPNET forme 50 médiatrices communautaires

Les 14 et 15 mars 2016 à Bohicon, puis les 17 et 18 mars 2016 à Porto-Novo, WANEP-Bénin, à travers son programme “Femmes et Paix” (WIPNET) a organisé deux (02) ateliers de formation en “Analyse des conflits, dialogue et médiation” au profit d’une cinquantaine de femmes béninoises.

Ces formations qui se sont déroulées respectivement à l’hôtel La Princesse de Bohicon et à l’hôtel Les Oliviers de Porto-Novo répondent à un triple objectif. D’abord, elles entrent dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des droits de la Femme dont le thème cette année exhorte à franchir le pas pour l’égalité des sexes dans une visée d’une Planète 50-50 d’ici 2030.

Ensuite, elles constituent une contribution de WANEP-Bénin à la mise en œuvre au Bénin de la résolution 1325 des Nations Unies qui recommande l’implication des femmes à tous les niveaux des processus de paix. En formant ainsi des femmes en médiation, WANEP-Bénin espère constituer une base de compétences féminines à la disposition des communautés pour la gestion pacifique de leurs conflits.

Enfin, ces 2 formations font suite à des séries de formations démarrées depuis 2014 et répondent au souci de WANEP-Bénin et de son partenaire financier la GIZ de disposer d’u moins une “Médiatrice par commune”. En effet, en 2014, le même atelier de niveau 1 en médiation avait été organisé à l’endroit de 92 femmes béninoises provenant de différentes localités du pays. Le processus de certification a permis à 30 d’entre elles de recevoir, en 2015, une seconde formation de niveau 2 afin d’améliorer leur pratique de la médiation. Ces femmes médiatrices communautaires provenaient de 32 communes sur les 77 que compte le Bénin. Les 2 nouvelles formations de Bohicon et de Porto-Novo ont permis de porter le nombre de médiatrices de 92 à 142 et le nombre de communes touchées de 32 à 70.

De Bohicon à Porto-Novo, les nouvelles femmes, tout comme leur aînées de la 1ère vague, ont été dotées de connaissances pour connaître et classifier les conflits, les analyser, les différentes attitudes adoptées face aux conflits et les types de réponses apportées aux conflits, les techniques de dialogue, de négociation, de médiation et les qualités à cultiver pour être une bonne médiatrice.  Pendant les 2 jours qu’a duré chaque session, Mesdames Maryse GLELE AHANHANZO et Françoise HOLONOU les facilitatrices, les ont amenées, à travers des partages d’expériences, des débats, des réflexions en ateliers et des jeux du rôle basés sur des cas concrets tirés de leur vécu, à cerner toutes ces notions, les nuances qu’il existe entre elles et les techniques à utiliser pour vraiment pacifier les parties qui viennent leur confier leurs conflits.

Il est à noter que les femmes formées sont de différents profils : élues locales (Chef d’arrondissement, chef de village), responsables de centres de promotion sociale, assistantes sociales, responsables ou animatrices d’ONG, agents de services de médiation sociale au niveau des communes, Chargée de contentieux, assesseur au tribunal de conciliation, sociologue, spécialiste en communication sociale, etc.

Ensemble, tissons des relations pour la paix.

WANEP BENIN

Laisser un commentaire