Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Vulgarisation du Code électoral

Lundi, 25 février 2019 à l’INFOSEC de Cotonou. La plateforme électorale des OSC a procédé au lancement de ses activités entrant dans le cadre des législatives d’avril 2019 suivi de la distribution du code électoral.

Dans le cadre du projet ‘’Citoyen, veille et contribue à des législatives transparentes et apaisées en 2019 au Bénin’’, qui a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la participation citoyenne dans le processus électoral, la plateforme électorale des OSC a organisé un atelier de lancement officiel de ses activités suivi de la distribution de 1500 exemplaires du code électoral. Pour la plateforme, c’est un moyen de contribuer à la vulgarisation du nouveau cadre légal qui régit désormais les élections depuis octobre 2018.

A l’occasion, un point d’honneur a été mis sur l’article 242 du code électoral, lequel est objet de polémique et de suspicions. Monsieur Richard DEGBEKO, représentant de la Commission électorale nationale autonome (CENA), s’est prêté à l’exercice et a exposé aux participants la compréhension de la CENA relative à l’application dudit article qui fait référence aux modalités d’attribution des sièges à l’Assemblée nationale. Même si l’explication de la CENA n’estompe pas toutes les suspicions dans le rang des citoyens présents à l’atelier, il n’en demeure pas moins qu’elle a permis aux et aux autres d’avoir une interprétation commune et de comprendre la démarche de la CENA dans l’application dudit article aux fins de limiter les contestations, susceptibles d’entamer le climat de paix. C’est fort de cela que la vice-présidente de la CENA, Mme Géneviève BOKO NADJO a apprécié à sa juste valeur, la contribution et la collaboration de la Plateforme dans l’organisation des élections.  Elle exhorte le peuple béninois à s’approprier le contenu du code afin d’éviter toute dérive et entrave au bon déroulement des scrutins.

L’activité a été réalisée avec le soutien financier de la délégation de l’Union Européenne.

WANEP BENIN