Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Archive de l’étiquette

Appel à facilitation de l’atelier de formation de 20 femmes sur l’analyse des conflits, le dialogue et la médiation

Dans le cadre de son initiative « Médiatrices Communautaires » débutée depuis 2014, le Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP-Bénin) avec l’appui financier de la GIZ, souhaite agrandir le nombre de ses médiatrices par la formation de 20 nouvelles femmes pour appuyer la gestion pacifique des conflits au niveau local.

Cette initiative vise à impliquer les femmes dans les processus de maintien de la paix tel que recommandé par la résolution 1325 adoptée le 31 octobre 2000 par le Conseil de sécurité des Nations Unies et qui reconnait la nécessité de la participation des femmes dans tous les processus de paix et l’inclusion des perspectives du genre dans la prévention des conflits, les négociations, les planifications humanitaires, les opérations de maintien de la paix et de la reconstruction post-conflit. Lire la suite

Mise en place d’un Groupe National de Réponse Electorale pour la prévention de la violence électorale

Dans le but de contribuer à prévenir la violence lors du processus électoral de 2021, la Plateforme Électorale des OSC du Bénin, coordonnée par WANEP-Bénin, a mis en place le vendredi 25 septembre 2020, un Groupe National de Réponse Electorale (GNRE).

Le Groupe National de Réponse Electorale (GNRE) est composé de vingt (20) membres dont dix (10) personnalités de profils divers et dix (10) responsables d’Organisations de la Société Civile. Ces membres ont été sélectionnés suivant des critères bien définis : impartialité, objectivité, expérience ou expertise dans les domaines des processus électoraux, des droits humains, de la sécurité, de la paix, de la diplomatie préventive, de la communication etc. 

Le GNRE a pour objectifs d’échanger avec les parties prenantes, leaders politiques et leaders d’opinion, de proposer aux décideurs des recommandations pour prévenir les violences éventuelles et de mettre en œuvre sur le terrain des stratégies de réponse aux risques de violences liés à l’élection présidentielle de 2021 au Bénin en rapport avec la sécurité humaine ; les instruments internationaux ratifiés par le Bénin ; la Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance ; le Protocole relatif au Mécanisme de Prévention, de Gestion, de Règlement des Conflits, de Maintien de la Paix et de la Sécurité de la CEDEAO ; la Constitution ; les lois électorales ; la Charte des Partis Politiques. Il travaillera sur la base des données régulièrement collectées par des moniteurs déployés sur l’ensemble du territoire national selon une cartographie des zones à risques de violence électorale.

La Plateforme a sollicité des audiences auprès des institutions de l’Etat, des parties prenantes au processus électoral, des leaders politiques afin de leur présenter le Groupe National de Réponse Electorale (GNRE), ses membres, ses objectifs et ses attentes pour une présidentielle libre, transparente, inclusive et apaisée en 2021.

Cette initiative entre dans le cadre du projet EMAM (Electoral violence Monitoring, Analysis and Mitigation) couvrant onze (11) pays d’Afrique de l’Ouest dont le Bénin et financé par l’Union Européenne sous ‘’l’Instrument Contribuant à la Stabilité et à la Paix’’(IcSP).

 

Fait à Cotonou, le 06 octobre 2020.

Pour la Plateforme Électorale des OSC du Bénin, La Présidente, Mme Fatoumatou BATOKO ZOSSOU

 

Version PDF du communiqué