Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Projet EMAM au Bénin: Mise en place du Groupe National de Réponse Electorale

WANEP Bénin et la Plateforme Electorale des OSC du Bénin ont procédé, ce 25 septembre 2020, à la mise en place du Groupe National de Réponse Electorale pour la prévention et la mitigation des violences électorales au Bénin. Ce groupe a pour mission d’analyser les incidents qui seraient rapportés par des moniteurs déployés suivant une cartographie de zones à risques et de proposer des réponses/actions afin d’atténuer les risques de violence électorale qui ressortiraient des données collectées du terrain. Ce groupe est composé de vingt (20) personnalités aux profils bien définis dont dix (10) responsables d’OSC et dix (10) autres de diverses provenances pour l’atteinte des objectifs.

La cérémonie d’ouverture de la réunion de mise en place du Groupe National a connu la présence physique de Monsieur Cakpo Charles Martin TOMAVO, Directeur Adjoint de Cabinet du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique qui a ouvert les travaux ; celle de la Délégation pays de l’Union Européenne représentée par Mme Véronique JANSSEN, Chargée d’Affaires ; celle de Mme Fatoumatou BATOKO ZOSSOU, Présidente de la Plateforme Electorale des OSC du Bénin ; la présence en ligne de la Directrice des Programmes de WANEP Régional, Mme Lévinia ADDAE MENDAH, et celle des institutions telles que la CEDEAO et l’UNOWAS.

La deuxième étape de l’agenda a permis aux participants d’adopter les documents de travail du Groupe que sont le mandat et la matrice de réponse aux alertes. Un bureau de quatre (04) membres a été ensuite mis en place pour conduire les réunions du Groupe.

Une fois mis en place, le Groupe National de Réponse Electorale a tenu sa première session qui s’est penchée sur le contexte préélectoral qui prévaut actuellement au Bénin. Des stratégies d’action ont été définies et des pistes pour relever les défis de ce contexte ont été tracées.

Cette activité entre dans le cadre du projet “Electoral violence Monitoring, Analysis and Mitigation, (EMAM)” mis en œuvre par WANEP dans 11 pays de la CEDEAO dont le Bénin et financé par l’Union Européenne sous ‘’l’Instrument Contribuant à la Stabilité et à la Paix’’(IcSP).

Rimes Rimes