‘‘Il y a toujours en nous et devant nous un chemin pour construire la paix’’ 

C’est par cette citation de Roland POUPON, enseignant libanais que je débute mon message, afin de toucher les cœurs de tous ceux qui négligent la paix. Tout l’honneur et le plaisir sont pour moi d’adresser, au nom du Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix au Bénin (WANEP-Benin), ces mots de clôture des activités pour cette année 2017. Ils s’adressent au WANEP-Régional, aux différents Conseils d’Administrations, à l’équipe de coordination de WANEP-Bénin et à toutes les organisations membres du réseau.

Durant cette année de progrès mais surtout de versatilité marquée, entre autres, par des fraudes fiscales, la vague continuelle de destitution des Maires avec à la clef l’emprisonnement des agents de la Mairie, la crise dans le secteur de la santé, des dossiers de malversation et de corruption, des démissions, des révocations, des remaniements ministériels,… nous avons pu poursuivre le chemin de notre contribution pour l’édification de la paix en Afrique de l’Ouest. Le Réseau a mené plusieurs actions significatives. Il s’agit, entre autres, d’actions visant un fonctionnement optimum du Système National d’Alerte Précoce et de Réponse Rapide, d’actions en faveur de politiques de promotion du genre, de la paix et de la sécurité. L’année 2017 a été aussi essentiellement une année d’approfondissement de notre collaboration avec nos principaux partenaires techniques et financiers. Alors que tous ces projets et activités étaient en cours, une nouvelle page s’est ouverte dans la vie du réseau, celle de l’installation d’un Conseil d’Administration professionnel pour le mandat 2017 – 2020 que j’ai l’honneur de présider. C’est le lieu pour moi, de remercier l’ancienne Présidente du Conseil d’Administration, Madame Fatoumatou BATOKO ZOSSOU, pour le travail remarquable qu’elle a accompli au sein du Réseau.

Au bilan de six (06) années de combat, d’engagement et surtout d’énormes défis, elle a su hisser notre réseau au rang des organisations phares en matière d’édification et de consolidation de la paix en Afrique de l’Ouest. Je tiens à souligner également, le travail remarquable de toute l’équipe de coordination et du personnel de soutien du Réseau. C’est grâce à la motivation et au dévouement de tout un chacun que nous avons contribué à la consolidation de la paix au sein de notre environnement. Le Conseil d’Administration, que je préside, mettra le temps nécessaire à disposition pour le renforcement des mécanismes internes. Cette année, nous expérimentons un autre outil de collecte des données de la population consacré par la loi N°2017-08 du 19 Juin 2017, dénommé le RAVIP (Recensement Initial Administratif à Vocation d’Identification de la Population), qui permettra à l’État béninois de disposer d’un registre national et de registres communaux des personnes physiques sur le territoire national. Certains estiment que c’est une nouvelle machine de « fraude électorale  » pour réaliser un autre K.O. faisant référence aux résultats de l’élection présidentielle de 2011. Pour éviter donc d’autres tumultes comme enregistrés par le passé, nous devons accentuer notre veille citoyenne autour de l’organisation des prochaines échéances électorales au Bénin qui s’annonce pour 2019 faisant de l’année 2018, une année préélectorale.

Je profite de l’occasion pour remercier nos partenaires techniques et financiers, qui nous ont encore renouvelés cette année leur soutien sans faille. Il s’agit de la Coopération Allemande / la Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, le Swedisch International Development Agency (SIDA), l’Agence Autrichienne de Développement (ADA), l’Agence Danoise de Développement International (DANIDA), l’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) et OXFAM Québec. Mes remerciements vont également à l’endroit des organisations et associations membres du réseau pour leur engagement et leur participation à l’atteinte des objectifs. Je souhaite que la collaboration continue toujours de fleurir et de porter ses fruits.

L’année 2017 s’est achevée pour laisser place à l’année 2018 qui s’annonce avec des défis à relever tant sur le plan institutionnel qu’organisationnel. Et c’est heureux pour la ‘’paix active‘‘. Je formule mes vœux les meilleurs à tou.te.s les citoyen.ne.s en exhortant chacun de nous à être des artisans de paix et à poser des actes pour que rien ne perturbe cet état de tranquillité dont Dieu nous a fait grâce. Sachons cultiver l’amour autour de nous, car dit-on, « Où il y a amour, il y a paix».

Vive le Bénin!

Vive WANEP-Bénin!

Je vous remercie.

Lire d'autres messages

Message 2017
‘‘Il y a toujours en nous et devant nous un chemin pour construire la paix’’  C’est par cette citation de Roland POUPON, enseignant libanais que je débute mon message, afin de toucher les cœurs de tous ceux qui négligent la ...
Lire La Suite…

Message 2016
Quand on ‘’imagine tous les gens vivant en paix’’  et qu’on visualise l’harmonie et les progrès qui en découleraient,  on peut mesurer la grandeur et la sublimité de chacun des petits pas que nous posons tous pour l’édification de la ...
Lire La Suite…

Message 2015
Quand on ‘’imagine tous les gens vivant en paix’’  et qu’on visualise l’harmonie et les progrès qui en découleraient,  on peut mesurer la grandeur et la sublimité de chacun des petits pas que nous posons tous pour l’édification de la ...
Lire La Suite…
Fatoumatou BATOKO_ZOSSOU, Présidente CA 2014-2016

Message 2014
“Il n’y a pas de chemin qui mène à la Paix, la Paix, c’est le chemin” Cette exhortation de Mohandas Gandhi reflète la profonde motivation qui a guidé notre Réseau tout au long des 365 journées de l’année 2013. 2013 aura ...
Lire La Suite…