Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Archive de l’auteur %s WANEP BENIN

Commémoration de la JIF, 2019

WANEP-Bénin contribue à la construction professionnelle des filles.

En commémoration de la journée internationale de la femme, le réseau ouest africain pour l’édification de la paix (WANEP-Bénin) a organisé le 9 mars 2019 un forum d’échanges inter générationnels entre des femmes accomplies dans leur domaine respectif et les jeunes collégiennes du département de l’Ouémé. La salle de conférence de l’hôtel les Oliviers de Porto-Novo a servi de cadre pour ledit atelier.

Permettre à des jeunes filles d’échanger avec des femmes béninoises réussissant dans différents domaines afin d’en apprendre davantage de leurs expériences, de leurs parcours, et de s’en inspirer pour orienter leur formation et bâtir leur avenir professionnel en tant que femme, c’est l’objectif que poursuit WANEP-Bénin depuis trois années. En effet, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme, édition 2019, le réseau à travers son programme ‘’Femme dans l’édification de la paix’’(WIPNET), a réédité son initiative dénommée ‘’Les pas de nos ainées…’’ ; une initiative qui se veut être un creuset d’échanges et de partage d’expériences des femmes ayant réussir dans leurs métiers et des collégiennes aux fins d’inspirer ces dernières dans le choix de leur métier. Pour la présente édition, soixante (60) jeunes filles, provenant de cinq collèges du département de l’Ouémé des classes de 2nde, 1ère et Tle (Lycée Toffa, CEG Application, CEG Davié, Collège Classique Robert Djidonou et le Collège Catholique Notre Dame), ont eu l’opportunité de rencontrer quatre différents profils de femmes (une vétérinaire, une entrepreneure en agrosbusiness , une ingénieure à la Société Béninoise d’Energie Electrique et un agent de douane), de qui elles ont été informées des difficultés, des défis et des mécanismes d’adaptations que ces dernières ont mis en œuvre pour se hisser.

Après les échanges très enrichis avec les questions de curiosité, les participantes, réparties en deux groupes ont visité deux centres : Centre Vétérinaire CENATA  et la ferme Jeunesse et Développement. Ces moments de visite leur ont permis de toucher du doigt les efforts fournis par les leaders, responsables de ces structures à travers leurs réalisations.

Très heureuses et satisfaites d’avoir pris part à une telle activité, les jeunes collégiennes ont confié faire bon usage des conseils et orientations reçus. C’est donc avec grande satisfecit, que l’atelier a pris fin avec la signature du parchemin de souvenir.

Ensemble, tissons des relations pour la paix.

Déclaration de la Plateforme

Au regard de la décision de la CENA relative aux partis retenus pour les législatives d’avril 2019, la Plateforme électorale des OSC  invite à des législatives inclusives.

Lire ci-dessous l’intégralité de la déclaration

Déclaration 3

Vulgarisation du Code électoral

Lundi, 25 février 2019 à l’INFOSEC de Cotonou. La plateforme électorale des OSC a procédé au lancement de ses activités entrant dans le cadre des législatives d’avril 2019 suivi de la distribution du code électoral.

Dans le cadre du projet ‘’Citoyen, veille et contribue à des législatives transparentes et apaisées en 2019 au Bénin’’, qui a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la participation citoyenne dans le processus électoral, la plateforme électorale des OSC a organisé un atelier de lancement officiel de ses activités suivi de la distribution de 1500 exemplaires du code électoral. Pour la plateforme, c’est un moyen de contribuer à la vulgarisation du nouveau cadre légal qui régit désormais les élections depuis octobre 2018.

A l’occasion, un point d’honneur a été mis sur l’article 242 du code électoral, lequel est objet de polémique et de suspicions. Monsieur Richard DEGBEKO, représentant de la Commission électorale nationale autonome (CENA), s’est prêté à l’exercice et a exposé aux participants la compréhension de la CENA relative à l’application dudit article qui fait référence aux modalités d’attribution des sièges à l’Assemblée nationale. Même si l’explication de la CENA n’estompe pas toutes les suspicions dans le rang des citoyens présents à l’atelier, il n’en demeure pas moins qu’elle a permis aux et aux autres d’avoir une interprétation commune et de comprendre la démarche de la CENA dans l’application dudit article aux fins de limiter les contestations, susceptibles d’entamer le climat de paix. C’est fort de cela que la vice-présidente de la CENA, Mme Géneviève BOKO NADJO a apprécié à sa juste valeur, la contribution et la collaboration de la Plateforme dans l’organisation des élections.  Elle exhorte le peuple béninois à s’approprier le contenu du code afin d’éviter toute dérive et entrave au bon déroulement des scrutins.

L’activité a été réalisée avec le soutien financier de la délégation de l’Union Européenne.