Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Archive de l’auteur %s WANEP BENIN

WANEP-Bénin contribue à l’appropriation du Code pastoral

Le mercredi 14 août 2019, à Kétou, le Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP-Bénin) a organisé un atelier de vulgarisation du code pastoral en vigueur au Bénin depuis le 23 avril 2019. C’était à l’endroit de vingt-cinq acteurs du secteur de l’agro-pastoralisme.

Avec pour objectif principal de contribuer à l’appropriation de la loi N°2018-20 portant code pastoral en République du Bénin du 23 avril 2019 par les acteurs locaux intervenant dans les activités agro-pastorales, WANEP-Bénin, à travers son programme ‘’Alerte précoce et prévention des conflits’’/WARN a organisé un atelier d’information sur ledit code. Provenant des départements de l’Ouémé et du Plateau, les participants  étaient au nombre de vingt-cinq et sont composés aussi bien des éleveurs, des agriculteurs que des responsables administratifs de directions départementales des eaux et forêts,  des directions départementales de l’agriculture, l’élevage et la pêche, de la mairie, la préfecture et de la police.

Deux communications principales ont meublé ladite séance portant respectivement sur les thèmes: « Prévention et gestion des conflits agro-pastoraux: Qu’en dit le nouveau Code pastoral? » et « Genre et conflits agropastoraux à travers le nouveau Code pastoral ». En effet, à travers ces communications, il ressort clairement que le code dispose des mesures préventives et de gestion des conflits agro-pastoraux. Par contre, il n’aborde pas explicitement la question du genre.

Il faut rappeler que WANEP-Bénin s’investit depuis 2015 sur la thématique de la transhumance en vue de contribuer à des périodes de transhumance sans violence dans les départements du Plateau et de l’Ouémé; c’est donc dans cette même dynamique que la présente activité a été organisée.

Ensemble, tissons des relations pour la paix

 

 

WANEP-Bénin renforce ses ONG membres

Le vendredi 9 août 2019, le Réseau ouest africain pour l’édification de la paix (WANEP-Bénin) a organisé, au profit de ses organisations membres, un atelier de renforcement de capacité sur les outils de gestion pacifique de conflit. C’était au Codiam de Cotonou.

Cette formation entre dans le cadre de la formation annuelle qu’organise le Réseau à l’endroit de ses organisations membres en vue de renforcer le capital humain et d’élargir l’éventail des artisans de paix qui œuvrent pour l’édification de la paix à la base. Le thème de cette année 2019 porte sur le ‘’Dialogue’’ qui est un outil de gestion pacifique des conflits. Organisé à l’attention de 29 organisations représentée chacune  par un.e délégué.e, l’atelier a été meublé par deux (02 communications principales respectivement relatives aux principes et astuces du dialogue puis à L’écoute active et la communication non violente. Les communications sont suivies à chaque fois de débat permettant aux participantses de mieux appréhender les notions développées. De même, ces derniers ont été soumis à des jeux de rôle afin de mettre en relief d’une part, les difficultés que regorge l’utilisation de cet outil qu’est le dialogue et les efforts nécessaires pour un bon dialogue aboutissant à un résultat positif d’autre part. En effet, l’usage du dialogue, comme outil de gestion de conflit fait appel à une bonne écoute et une attitude non violente.

Lancée officiellement par le Secrétaire Général du Conseil d’administration de WANEP-Bénin, M. SEMONDJI Paulin,  qui a rappelé la vision et les objectifs du Réseau, l’activité a connu la participation effective des bénéficiaires et a pris fin sur une note de satisfaction.

Ensemble, tissons des relations pour la paix !

 

 

Déclaration: Contraindre des citoyens à l’apatridie est une menace à la Paix et à la sécurité nationales

Le 22 juillet 2019, le Ministre de la Justice et de la Législation et le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique ont, par arrêté interministériel, interdit aux agents publics d’établir et de délivrer, au profit et pour le compte de personnes recherchées par la justice des pièces et actes administratifs de l’autorité. Ci- après l’intégralité de la déclaration: Déclaration-Arrete interministeriel_août 2019 WANEP