Atelier de formation des E-moniteur, législative 2019
Slider

Message du Président

Message du Pasteur Emmanuel Kancou OGOU, Président du Conseil d’Administration de WANEP-Bénin  « “La seule voie qui offre quelque espoir d’un avenir meilleur pour toute l’humanité ...
Lire La Suite…

Articles récents

  • Les autorités administratives du ministère de l’enseignement maternel  et primaire  informées sur la mise en place et le fonctionnement du mécanisme d’alerte et de prévention des violences dans les écoles primaires. Le mardi 2 juillet 2019, à l’hôtel les oliviers de Porto-novo, les autorités politico-administratives du ministère de l’enseignement maternel et primaire et certains acteurs Lire la suite…

  •    ‘Du Kilimandjaro à l’Atacora pour nos terres” est un projet qui a pour but de promouvoir l’égal accès à la terre entre les femmes et les hommes. Ci-après le rapport d’évaluation et de capitalisation dudit projet qui a duré deux et mis en oeuvre par un consortium multi-acteurs coordonné par WANEP-Bénin.  Rapport d’Evaluation et capitalisation Lire la suite…

  • Suite aux événements violents survenus à Tchaourou et Savè, WANEP-Bénin a élaboré un bulletin d’analyse.   Bénin Situation tracking 27 avril-15 juin 2019  

  • Comme à l’accoutumé, à la fin de chaque année, WANEP-Bénin  élabore son rapport d’activité. Téléchargez ici le rapport de 2018.Rapport annuel Wanep-Bénin 2018 (1)   Bonne lecture,   Ensemble, tissons des relations pour la paix,

Publications Facebook

WANEP-Bénin

Réseau d'ONG et Instituts oeuvrant pour l'édification de la Paix au Bénin
WANEP-Bénin
WANEP-Bénin21/07/2019 at 7:22
Bonjour à tous. Dans notre rubrique, culture de la paix, nous découvrons aujourd'hui une nouvelle valeur.

Lequel entre l’antilope, la perdrix et le lièvre semble avoir été le plus proche de Toubi dans son besoin d’assistance?

Le petit lapin blanc a reçu assistance de l’antilope Il était une fois, dans une immense forêt vivait une famille Lapin avec beaucoup de petits lapins. Parmi eux, il y avait un, qui est tout petit et tout blanc comme du coton pur. Tout le monde l’appelait «Toubi ». Un jour, Toubi descendait du terrier familial vers la prairie. Il tomba entre les mains de petits mammifères qui l’on pourchassé, maltraité et blessé en le laissant à moitié mort. Un lièvre, qui, par hasard, descendait par le même chemin vit Toubi et passa à distance. De même, une perdrix arriva à cet endroit; il le vit et passa à distance. Mais une antilope qui allait de l’autre côté de la forêt arriva près de lui et fut rempli de compassion lorsqu’il vit Toubi. Il s’approcha et banda ses plaies en y appliquant des feuilles et racines. Puis, il le mit sur son dos, le conduisit dans sa cachette et prit soin de lui. Le lendemain, Toubi s’est senti mieux et il l’aida ensuite à rejoindre le terrier familial. Lequel entre l’antilope, la perdrix et le lièvre semble avoir été le plus proche de Toubi dans son besoin d’assistance?
WANEP-Bénin
WANEP-Bénin12/07/2019 at 12:43
Lisez cet appel, cela pourrait vous intéresser
WANEP-Bénin
WANEP-Bénin02/07/2019 at 2:12
Pour la réussite de son but qui est d'avoir des écoles sans #violences au Bénin, WANEP-Bénin a organisé dans le cadre de son projet "Vers une école sûre", avec l'appui de la Giz, une session d'information à l'intention des directions centrales et points focaux genre du Ministère de l'enseignement maternel et primaire de l'Ouémé. Cet atelier a pour objectif principal d'acquérir leur accompagnement afin que le concept "École sans violences " soit une réalité.
C'était ce 2 juillet 2019 à l'hôtel les Oliviers de Porto-novo.
WANEP-Bénin
WANEP-Bénin15/06/2019 at 8:07
DECLARATION de WANEP-Bénin
Pour notre vivre ensemble, la force publique doit laisser place à des solutions politiques qui apaisent

Le Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix au Bénin, WANEP-Bénin, a suivi avec consternation les échauffourées du lundi 10 juin 2019 entre la population de Tchaourou et les forces de sécurité à la suite d’interpellations de personnes suspectées être des auteurs ou co-auteurs des violences électorales du 28 avril 2019. La situation qui a connu d’escalade depuis la soirée du mardi 11 juin 2019 s’est étendue à la commune de Savè le 13 juin 2019. Le bilan actuel de ces affrontements fait état d’au moins un mort , de plusieurs blessés tant dans les rangs des populations, des policiers que des militaires, plusieurs arrestations et beaucoup de dégâts matériels dont l’incendie du commissariat de Tchaourou où étaient stockées les épreuves et copies de compositions de l’examen du Certificat d’Études Primaires (CEP).

Le Réseau s’inquiète du niveau de violence qui caractérise désormais les manifestations et les répressions depuis le 28 avril 2019. Scandalisé par ce ‘’cercle de feu et de violence’’ qui a désormais infecté notre vivre ensemble et qui étend progressivement ses tentacules, le réseau WANEP alerte l’opinion nationale, régionale et internationale sur le risque, de plus en plus accru, de régionalisation de la crise que vit le Bénin. Dans un contexte ouest africain où tous les États se mobilisent en faveur de la collaboration entre les populations et les forces de sécurité pour contrer la menace extrémiste, la force publique doit laisser place à des solutions politiques pour nous éviter un abîme certain.

Afin de ne pas continuer à évaluer des dégâts, à compter des morts et des blessés de part et d’autre, WANEP-Bénin invite :

- le Gouvernement, les forces de sécurité et la justice à sursoir aux mesures de restriction des libertés du Président Thomas Boni Yayi avant qu’il ne soit trop tard pour la paix relative au Bénin ;

- le Président Patrice Talon, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, garant de la sacralité de la vie humaine, de la Paix et de l’unité nationale à privilégier des actes d’apaisement à l’endroit des populations qui l’identifient déjà comme l’un des principaux instigateurs de tout ce qu’elles subissent ;

- les acteurs politiques de tout bord à se concerter enfin et à se concentrer sur la recherche de solutions politiques immédiates afin d’éviter à notre pays d’autres escalades dans ce cycle incontrôlable de violences dont les séquelles nous hanteront plusieurs années encore ;

- le peuple béninois tout entier et ses forces vives à retrouver cette voie de la non-violence qui nous caractérisait.

Ensemble, tissons des relations pour un retour à la non-violence.

Fait à Cotonou, le vendredi 14 juin 2019

Emmanuel Kancou OGOU,
Président du Conseil d’Administration de WANEP-Bénin

Agenda

«
»
DLMMJVS
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Vidéos