Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre

 

16 Foires aux informations pour rompre avec le silence des victimes dans les collèges

Dans le cadre de la campagne des 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre, placé cette année sous le thème #EcoutezMoiAussi, le Réseau ouest africain pour l’édification de la paix (WANEP-Bénin), à travers son programme ‘’Education à la Paix et la Non-Violence/EPNV’’ organise, du 30 novembre au 7 décembre 2018 et dans seize (16) collèges, une série de 16 foires aux informations dans le but de renforcer les aptitudes des potentielles victimes de violences sexuelles à se faire entendre.
A travers la mise en place de cinq (5) stands animés par les membres des clubs HSMS (Harcèlement sexuel en milieu scolaire), les élèves de seize (16) collèges des départements de l’Alibori, Atacora, Ouémé, Borgou, Donga, Couffo, Mono, Plateau, Zou, Atlantique et Littoral ont été informés sur les notions telles que l’estime de soi, l’éducation sexuelle, les mécanismes de dénonciation et surtout sur les comportements à avoir en cas d’agression sexuelle. Une démarche innovante, pour réveiller en ces élèves des réflexes, des aptitudes et des comportements pouvant leur permettre de prévenir et d’alerter en cas de violences sexuelles.
Dans chaque collège, il a été noté une forte mobilisation des élèves animés d’une curiosité à comprendre chaque notion et à visiter chaque stand. Au-delàs de la commémoration de la campagne des 16 jours d’activisme, ces activités ont aussi pour objectif de contribuer à la réduction du taux des violences sexuelles et de grossesses précoces dans les écoles du Bénin. A cet effet, les outils utilisés pour la foire sont remis officiellement aux responsables des clubs HSMS pour la poursuite des sensibilisations dans leur cadre respectif.
Il faut rappeler que la mise en œuvre de ces différentes sessions a été possible avec le soutien financier et technique de la GIZ, bureau de Cotonou.
Ensemble, tissons des relations pour la paix

WANEP BENIN